top of page

TOP 3: LE BOIS,UNE EXCELLENTE TENUE AU FEU

Si le bois est certes combustible, il offre une excellente tenue au feu par rapport

aux autres matériaux de construction. Il a notamment une forte capacité à conserver

ses propriétés mécaniques sous les effets d'un incendie, ce qui permet d'assurer

une grande stabilité des ouvrages. Le bois possède pour atouts une tres faible

dilatation thermique et une très faible conductivité thermique. En outre,

contrairement à de nombreuses autres matières, le bois dégage 1500 fois

moins de gaz toxiques. D'ailleurs, des pays comme la Suède et certains länder

allemands interdisent les menuiseries en PVC et leur préfèrent celles en bois.


En cas d'incendie, de par sa faible conductivité thermique, le bois transmet 12 fois moins vite la

chaleur que le béton, 250 fois moins vite que l'acier et 1 500 moins vite que l'aluminium. Par

conséquent, le cœur des éléments en bois est protégé de l'incendie plus longtemps, ainsi

que leurs assemblages métalliques. Lors de la combustion, il se forme en surface des éléments

en bois une couche carbonisée qui, étant huit fois plus isolante que le bois lui-même, freine la

combustion. De ce fait. le bois se consume donc lentement (0,7 mm par face et par minute - BoisFeu 88) et, ne se déformant pas, les ossatures et poteaux-poutres en bois conservent plus long-temps que les autres types de structure leurs capacités mécaniques. En outre, quand il est prêt à rompre, le bois craque et de ce fait prévient. Pour les petites sections en bois, plus vulnérables, différentes protections peuvent être appliquées pour limiter l'attaque du feu, comme le plâtre, une peinture ou un vernis intumescent. La réglementation relative à la sécurité incendie, très stricte, est la même pour toutes les constructions, qu'elles soient en bois, béton, brique... Cependant, les caractéristiques spécifiques au bois, énoncées ci-dessus, font que les pompiers sont autorisés, par leur règlement, à intervenir plus longtemps sous une charpente en bois qu'une structure en béton ou acier. De Deplus en plus de maîtres d'ouvrages de bâti-ments collectifs optent pour le bois : maisons de retraite, écoles, crèches, gymnases, immeubles

d'habitation……. Le nombre de maisons en bois a doublé en cinq ans en France, sans néanmoins

encore atteindre les 90 % de maisons individuelles et petits collectifs des USA et du

Canada. La construction bois a de l'avenir !




4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page